Pitch

Romy, 23 ans, enquête sur le divorce de ses parents, aidée d’une amie à la caméra. Entre documentaire et chansons, ce road-movie de l’intime nous plonge au cœur d’une famille dysfonctionnelle et haute en couleurs.

Synopsis

Romy n’a pas vu son père ni sa famille paternelle depuis le divorce de ses parents, il y a 10 ans et vit une relation de grande proximité avec sa mère, fondatrice de la marque « LOL ».

En pleine crise existentielle, elle décide de se rendre chez son père, bipolaire, à Bruxelles, et mener une enquête sur la raison du divorce de ses parents.

Mais cette enquête sur les traces du passé va faire exploser les non-dits. Une aventure libératrice entre Shoah, secrets de famille et une farouche volonté de vie.

Photos

Biographies

Romy Trajman

– Réalisatrice et chanteuse –

Née à Bruxelles, Romy grandit en France et navigue entre musique et cinéma. À 14 ans, elle chante dans le clip ‘Moi j’te dis Lol‘, qui buzz sur internet (1 m. de vues) puis écrit le court-métrage ‘Lol & les Lolies‘, primé au ‘Festival Ptit Clap 2012‘, présidé par Arnaud Tsamère. Elle est alors repérée par le groupe Telfrance, qui signe son projet de série. Romy entre ensuite au conservatoire de Levallois, en comédie musicale, avant d’intégrer l’École de Cinéma de Luc Besson en scénario. A 19 ans, elle réalise la web série ‘Les Lolies, autour d’un duo « mère-fille » monoparental. La série reçoit un bel écho presse et est rachetée par RTL Girls. Romy joue, réalise et collabore à des scénarios (Ruben Amar, Audrey Diwan et Micha Wald). A 22 ans, elle réalise son 1er film ‘Le divorce de mes marrants‘. Elle y compose également la musique originale, avec Alexandre De La Baume.

Anaïs Straumann-Lévy

– Co-réalisatrice –

Passionnée par la photographie et la vidéo, Anaïs intègre l’école des Beaux-Arts d’Avignon et en sort avec un Diplôme National d’Arts Plastiques. Elle poursuit à la Sorbonne avec un master de philosophie et un mémoire sur Walter Benjamin ; le langage et l’histoire,. En 2013, elle est assistante à la réalisation sur “Bad Girl” d’Arnaud Khayadjanian (2014 -1,3 million de vues) et “La Fin” de François Nolla et Hugo Hubert (2015) sélectionné dans de nombreux festivals, jusqu’à Los Angeles. Intéressée par le cadre et le montage, elle progresse en autodidacte sur le terrain. Parallèlement, elle entre aux “Films d’Ici” en septembre 2014 pour deux stages consécutifs à la distribution et à la production. En 2017, elle mène à bout « La Fable du Coq », un long-métrage réalisé par Avenarius d’Ardronville en tant qu’assistante de réalisation, cadreuse et monteuse. Elle rencontre Romy sur le tournage de son court-métrage : “Bonne Fête Maman”. Leur complicité leur inspire ce 1er film ; une quête identitaire sur fond de divorce. Suite à cette expérience, Anaïs a crée Griotte Films pour réaliser notamment des vidéos biographiques sur demande.

Crédits

Réalisation • Romy Trajman, Anaïs Straumann-Lévy

Cadrage Anaïs Straumann-Lévy

Musique Romy Trajman, Alexandre de la Baume, Marielle Sade 

Chefs opérateurs des parties chantées Margaux Bellynck, François Nolla 

Montage Romy Trajman, Anaïs Straumann-Lévy, Marielle Sade, assistées de Anaïs Belluet 

Consultation montageMicha Wald, Dora Moutot, Mathyas Verress

Post-Production Les films de la Récré (Boris Baum), le Studio Hotline (Aline Bernard)

Son Valentin Guillaume, Paul Lévy et Johnny Wlouvel

Un film produit par • Panach Company (Romy Trajman, Anaïs Straumann-Lévy), Sunset Junction (Victor Shapiro), Kwassa Films (Annabella Nezri), Parallell Cinema (David Steiner)

Assistanat de production • Célia Angelier, Clara Brandt et Aurélie Dessain

Avec le soutien de la SACEM, la SPEDIDAM et des Ateliers 1er plans d’Angers

Producteurs

Romy Trajman et Anaïs Straumann-Lévy (Daguerre)
romy@panachcompany.com

Kwassa Films a pour vocation de valoriser les projets innovants, créatifs et accessibles à une large audience. Elle désire ainsi contribuer à l’émergence de jeunes talents belges sur la scène internationale. Cette année, Kwassa a co-produit « Jumbo » de Zoé Wittock (Sundance 2020), « Si le vent tombe » de Nora Martirosyan (Festival de Cannes 2020) et « L’homme qui a vendu sa peau » de Kaouther Ben Hania (Oscars 2021).

Annabella Nezri
annabella@kwassa.be

Victor Shapiro produit avec un goût pour l’audace et la force du propos. Il est producteur de «Méditerranea» de Jonas Carpignano (Cannes 2015, Semaine de la Critique), «Bullet Head» de Paul Solet (Antonio Banderas, John Malkovich et Adrian Brody, 2018) et plus récemment, «IO» de Jonathan Helpert (2019) et « Tread » (2020), diffusés sur Netflix.

Victor Shapiro
victor@sunsetjunction.co

Presse

Autodidactes
Cinévox

Cinergie
BX1
Toute La Culture !
Paris Match
marie claire

Contact Presse

Presse (FR) 🇫🇷 Stanislas Baudry

Stanislas Baudry
sbaudry@madefor.fr
+33 (0) 6 16 76 00 96

Presse (BE) 🇧🇪 Com’ des Demoiselles

Valérie Cornelis
val.cornelis@gmail.com
+32 (0) 497 57 61 81 

Assistée de Shahineze
hasnaouishahineze@gmail.com

Contact